RSS Facebook Twitter
bayrou412
 

La suppression du quotient familial est dangereuse…

François Bayrou a estimé, mardi 10 janvier, que la suppression du quotient familial, proposée par le candidat PS, était « une décision risquée » qui fragiliserait « le pacte social ».Le candidat à la présidence de la République a estimé que la suppression du quotient familial était dangereuse : « supprimer le quotient familial, c’est cibler les classes moyennes et les familles nombreuses ». « La politique familiale de la France a pour but d’encourager toutes les familles, quel que soit leur niveau social, à élever des enfants », a souligné le député des Pyrénées-Atlantiques, en rappelant que « le résultat de cette politique a fait de la France le pays qui se porte le mieux démographiquement en Europe et dans les pays développés ».

« C’est grâce à ces résultats que nous pouvons espérer assumer dans l’avenir le développement du pays, de son éducation, de sa recherche et la charge que représenteront les générations nombreuses de retraités », a-t-il également fait valoir. « Cet équilibre, qui exige des générations à venir nombreuses, est précieux pour la France. Le mettre en cause, par une décision risquée, c’est fragiliser le pacte social qui a été mis en place après la guerre, comme le répètent à juste titre les associations familiales », a estimé François Bayrou.

« Il y aura deux victimes qui sont, les familles nombreuses et les classes moyennes », a-t-il insisté en posant la question : « Est-ce vraiment l’intérêt national ? »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire